Écoles du dehors

Qu’est ce que c’est ?

Des enfants équipés de la tête aux pieds, évoluent librement dans un coin de forêt. Certains explorent le vivant, creusent, construisent une cabane, d’autres analysent une pierre dénichée par hasard, vérifient l’identité d’un carabe, charrient du bois à plusieurs.

Un peu plus loin, on déguste une tisane glanée en chemin, d’autres encore comptent des collections de pommes de pin. On est à l’école du dehors. Une pratique pédagogique en plein essor.

Des chercheurs ont mis en évidence les bénéfices des temps de « classe dehors » notamment pour l’acquisition du langage, la construction de la pensée logico-mathématique et la motivation que l’on sait être le levier essentiel à tout apprentissage. Chez nos voisins proches, l’école dehors est inscrite dans les habitudes. En Suisse, en Allemagne, en Ecosse, au Danemark ou encore en Suède, certaines écoles se déroulent pleinement en forêt et cela par tous les temps. En France, ces pratiques se développent également. Dans l’académie de Poitiers, une centaine d’écoles sortent en forêt au moins une demi-journée par semaine.

Encouragée par un contexte sanitaire qui bannit les espaces clos, l’école du dehors est en plein essor. L’association Natures Extra-Ordinaires accompage des professeurs des écoles qui souhaiteraient se lancer dans cette aventure riche de vie et d’apprentissages.


PROJET PAGNOL

Située au cœur d’un quartier d’habitat social, l’école Marcel Pagnol accueille des élèves issus de familles souvent éloignées du dehors. C’est d’abord à l’appui d’un jardin pédagogique que le dehors s’inscrit dans les habitudes de l’école.

En juin 2020, un projet plus ambitieux est présenté : DEBITUMISER la cour de récréation, l’ensauvager afin d’en faire non plus une cour bétonnée mais un grand jardin d’exploration.

Lors d’une première réunion avec la municipalité et l’Education Nationale, le projet de création d’une « école du dehors » à Marcel Pagnol est exposé et accueilli avec félicitations et enthousiasme.

La Fondation de France ainsi que la Fondation Terra Symbiosis rendent alors possible le projet en accordant leur soutien financier.

Depuis octobre, des demi-journées complètes d’école du dehors sont proposées chaque mois afin de former élèves et enseignants à cette pratique innovante. Six heures de formation à destination des enseignant.e.s de l’école sont également prévues.

Les élèves se familiarisent avec le milieu et apprennent à observer, créer, découvrir, se questionner, aimer leur environnement proche et sa nature insoupçonnée.

Accompagnés par Joëlle QUINTIN, architecte d’intérieur et porteur du projet de l’école Jacqueline à Strasbourg, les élèves rêvent leur école idéale, imagine les espaces, façonnent des maquettes.


SE FORMER, EN SAVOIR PLUS

Natures Extra-Ordinaires participe activement à la mise en place de temps de formation à destination des enseignants.

A ce jour, une formation est ouverte dans les Pyrénées Orientales.

Pour en savoir plus, contacter la Tram 66

Pour recevoir notre programme d’activités, inscrivez-vous à notre bulletin d’informations.